La maman d’Arthur, 14 ans : comment je l’ai vu reprendre confiance en lui grâce à la méthode Tomatis®

    Je suis venue en août 2018 au Centre Tomatis Genève pour mon fils, Arthur. Sa dernière année au cycle d’orientation ne se passait pas très bien et nous nous sommes rendu compte que ses difficultés scolaires étaient liées à un manque d’attention et de concentration. Des problématiques liées à la mémoire, l’élocution, l’équilibre et la coordination étaient également présentes.

    La maman d'Arthur, 14 ans : comment je l'ai vu reprendre confiance en lui grâce à la méthode Tomatis®

    La première session d’écoute s’est très bien déroulée, Arthur a été très réceptif même si la musique classique n’était pas vraiment son genre de prédilection et s’il trouvait le port du casque un peu désagréable. Il a eu besoin de s’isoler pour faire le traitement et ne pas être dérangé. Il s’est lancé dans des activités créatrices (maquettes, paper toys, Lego…) pour s’occuper durant les sessions d’écoute.

    À la suite de ce premier programme nous avons travaillé avec un appareil Forbrain entre les sessions, et c’est à ce moment qu’Arthur s’est vraiment rendu compte des effets positifs du traitement. En relativement peu de temps, il a fait de beaux progrès au niveau scolaire, notamment dans toutes les matières qui comportaient une grande part de mémorisation. Il lui était beaucoup plus facile d’apprendre par cœur du vocabulaire par exemple, et il comprenait d’avantage le sens des mots qu’il lisait. Ces progrès lui ont permis de reprendre confiance en lui et ont enclenché un cycle vertueux. Une bonne surprise a accompagné ces bons résultats, son école a accepté notre demande qu’il puisse prendre ses notes sur un ordinateur, afin de le « libérer » de l’écriture. Ses enseignants ont également eu le plaisir de voir son comportement évoluer, ils l’ont senti plus présent, son attention était plus forte et il dérangeait moins la classe.

    En dehors des résultats que nous avons pu observer dans le cadre de l’école, nous avons également remarqué une évolution de son équilibre et de sa coordination. Arthur s’est mis au VTT et a rapidement pris confiance en lui, il s’investit désormais beaucoup dans ce hobby.

    Après une pause de deux mois d’intégration, Arthur a commencé sa deuxième session d’écoute. De manière générale celle-ci s’est mieux déroulée que la première, Arthur était beaucoup plus absorbé par ce qu’il faisait et n’a pas vu le temps passer. Les traitements ont bien structuré sa journée et par la suite les progrès scolaires ont continué à se faire ressentir, il a continué à avoir de bons retours de ses enseignants. Il a toujours de la difficulté avec les langues étrangères car il ressent une timidité pour s’exprimer, mais il décroche moins et il est beaucoup plus concentré en classe.

    Après une nouvelle pause de 3 mois d’intégration, nous avons commencé la troisième session d’écoute qui s’est très bien déroulée, Arthur a vraiment été très autonome pour gérer son programme. De façon générale nous avons constaté qu’il a beaucoup plus de facilité à se prendre en charge et se réserver du temps pour son travail. Son avenir scolaire lui paraît moins fermé qu’avant, il s’est mis à chercher une place d’apprentissage pour la rentrée dans le domaine de la mécanique automobile et a pris suffisamment confiance en lui pour décrocher le téléphone et démarcher des garages.