Pourquoi utiliser la musique filtrée ?

Jusqu’à environ 4000 hertz, le filtrage permet au cerveau de s’orienter vers l’analyse acoustique de différentes zones précises; l’écoute de sons encore plus filtrés correspond à une expérience prénatale, ce qui ne signifie pas pour autant que le foetus n’entend pas les graves.

D’après Alfred Tomatis, si l’oreille est fonctionnelle si tôt au cours du développement foetal, c’est parce qu’elle a pour rôle de dynamiser le système nerveux en structuration; c’est pour profiter de cette compétence primordiale de l’oreille au stade prénatal qu’Alfred Tomatis a voulu utiliser des sons filtrés, ceux-ci permettant de soulager l’oreille de sa fonction de discrimination des sons.

En outre, du fait même de la physiologie de l’oreille interne, les sons aigus provoquent une stimulation nerveuse beaucoup plus forte que les sons graves : en effet, les cellules ciliées réceptrices des stimulations sonores sont beaucoup plus nombreuses dans les zones de réception et d’analyse des sons aigus que dans celles des sons graves.