Le témoignage de Thérèse souffrant d’une perte auditive

    Le 30 juin 2017, je poussais la porte du Centre Tomatis à Genève pour un problème auditif. En effet, depuis un certain temps, je dirais même depuis un temps certain, mon entourage se plaignait, en me disant : “va faire soigner tes oreilles, tu es sourde”. Étant âgée de 71 ans, je refusais ce diagnostic venant de mes proches. Certes, j’étais consciente d’une baisse auditive liée à mon âge, mais je refusais d’être sourde, car pour moi la surdité est un tout autre problème.

    Le témoignage de Thérèse souffrant d'une perte auditive

    J’avais une sensation de voile, avec écho ou résonance, quelque chose pas très clair dans l’oreille. Je ne m’entendais pas parler et je faisais beaucoup d’effort pour dialoguer avec les autres. Il me semblait que je parlais très fort, alors que je parlais tout doucement et je montais les sons aigus pour me faire entendre. Cela me fatiguait énormément.

    J’entendais mal certains mots ou je ne les identifiais pas du tout. Des mots tout simple, notamment les sons se terminant par on ou an (par exemple Roman, je ne comprenais pas, alors que les sons aigus comme par exemple Crest, je n’avais aucun problème d’écoute.

    Après avoir exposé mon problème à Monsieur Julien Frère, il m’a rassuré en me disant que je ne pouvais pas répéter les mots ou les sons que mon oreille n’entendait pas.  Ouf! Enfin une personne qui me comprenait.

    Après un bilan auditif pratiqué par Monsieur Julien, le test révélait un déséquilibre  entre les deux oreilles. 40% pour l’oreille gauche et 11% pour l’oreille droite. Après traitement, le 6 septembre , le score passait à 14% AG et 0% AD et le 26 novembre dernier le score était 0% pour les deux oreilles. A ce jour, il me reste encore une séance d’écoute sur 13 jours, pour terminer les soins.

    De plus, j’ai constaté une nette amélioration au niveau de la lecture à voix haute. Lorsque je lisais avec les yeux, je n’avais aucun problème, mais lorsque j’engageais la parole c’était une catastrophe. Je redoutais toute lecture à haute voix, car ma parole ne suivait pas, je bafouais, j’écorchais certains mots, bref, avec humilité je pensais ne pas savoir lire. En fait certains sons, je ne les entendais pas ou mal. A ma très grande surprise et satisfaction, j’ai appris par cette méthode à identifier et surtout à corriger cette anomalie qui me poursuivait depuis ma plus tendre enfance. Je sais lire à voix haute. 😀

    Je remercierai jamais assez la personne qui m’a indiquée cette méthode pour retrouver un certain bien-être d’écoute et de parole.

    Certes, je ne me voile pas la face, j’ai une perte auditive liée à mon âge. Mais, je n’ai pas besoin pour l’instant d’être appareillée, j’entends les sons de plus en plus fins et surtout je m’entends parler. Je n’ai plus cette sensation de brouhaha dans l’oreille, qui me fatiguait.

    Je remercie tout particulièrement Monsieur Julien Frère de son écoute et de sa compréhension.

    🙏🙏🙏

    Bien cordialement

    Thérèse