Témoignage de Paula atteinte de vertiges, perte auditive et acouphènes

    Avant après avis Tomatis

    Je suis venue consulter au centre Tomatis suite au questionnaire que j’ai passé sur leur site concernant une sensibilité vestibulaire. En effet, j’ai des problèmes d’oreille interne avec de gros vertiges qui se manifestent surtout en position couchée, et en changement de position.

    Cela a commencé en avril 2019, un matin au réveil, avant ça, je n’ai jamais eu de problèmes. Je suis allée consulter mon ORL qui m’a prescrit du Betahistine, à raison de 2 comprimés par jour. Les vertiges ont diminué, mais ils sont toujours présents. Je suis aussi très anxieuse et j’ai peur de développer une maladie de ménière.

    Je dois aussi vous dire que j’ai des acouphènes, et parfois une sensation d’oreille bouchée. Mon ORL m’a confirmé une perte auditive sur l’oreille droite. J’ai aussi passé un IRM qui n’a rien signalé de problématique.

    La première question que j’ai posée à M. Frère fut “est-ce que je dois arrêter mon médicament ?”. Car ma plus grande peur était de l’arrêter, et que les vertiges recommencent. Il m’a dit que ce ne serait pas nécessaire, et que je pourrais tenter ma chance une fois le traitement terminé. J’ai donc continué à prendre mon médicament pendant tout la durée du traitement au centre.

    Après m’être arrangée pour dormir chez des amis, je suis venue faire mon traitement tous les jours, à raison d’une demi-heure par jour. On ne ressent rien de particulier, sinon un peu de chaleur.

    Deux semaines et 10 séances plus tard, je me suis sentie mieux, les vertiges ont déjà bien diminué, à tel point que j’ai osé arrêter mon traitement. Pour voir… et rien ne s’est passé ! Pas de vertiges ! C’est un grand soulagement.

    Aujourd’hui, 1 mois et demi plus tard, je suis retournée faire un test de contrôle. Je précise que je n’ai pas repris le médicament depuis fin juillet. Je n’ai plus de vertiges, je me sens bien ancrée dans le sol, il me reste une très légère sensation de flottement. Quand monsieur Frère m’a présenté les résultats, il m’a dit que pour lui, il n’y a plus de perte auditive. Effectivement, j’ai réalisé qu’avant, quand je regardais la télévision, je montais le son, maintenant ce n’est plus le cas.

    Les acouphènes sont toujours là, mais moins présents, je n’y pense plus et c’est très bien ainsi.

    blank

    Note : pour préserver l’anonymat de notre patientèle, nous utilisons un prénom fictif et une photo prétexte. Traitement de photothérapie laser, en complément à la méthode Tomatis. Exclusivité du centre Tomatis Genève (pas disponible dans un autre centre Tomatis).