Troubles d’apprentissage et du langage

    Dyslexie, dyspraxie, dysorthographie… Comment aider mon enfant ?

    Troubles d'apprentissage et du langage
    Les troubles d’apprentissage et du langage toucheraient 6 à 8% des enfants aujourd’hui (source FFDys)

    Il existe un ensemble de troubles, regroupés sous le terme de troubles spécifiques des apprentissages. Un nombre considérable d’enfants (4 à 6 %) souffrent de tels troubles. Ils ne peuvent s’expliquer ni par un manque d’intelligence, ni par un environnement socioéconomique défavorable ou encore par un problème psycho-affectif important.

    Ces troubles ont une origine neurobiologique et correspondent au fait que certaines zones du cerveau ne se sont pas développés correctement durant la période prénatale.
    Ces troubles correspondent à la dyslexie s’agissant de la lecture, à la dysorthographie pour les correspondances lettres et sons ou encore à la dyspraxie en ce qui concerne la planification et la coordination des gestes appris. Ils correspondent également à la dysphasie pour le langage oral et à la dyscalculie pour les performances mathématiques.

    Le témoignage de Sarah, la sœur de Myriam (13 ans) atteinte de dyslexie et d’un TDAH

    J’ai découvert le cabinet de M. Frère ainsi que la méthode Tomatis il y a de cela quelques mois. Rien qu’en prenant connaissance des bienfaits, on a qu’une envie c’est d’essayer. Après déjà la première session, j’ai pu constater que Myriam était moins anxieuse et beaucoup mieux dans ses baskets et elle a cessé sa mauvaise habitude de se ronger les ongles. Au niveau scolaire, je passais beaucoup moins de temps pour les révisons et surtout il y avait du résultat ! Plus attentive à l’école, a la maison, un pur bonheur. Et adieu la RITALINE ! Après la deuxième session, ses notes se sont envolées, d’une moyenne générale de 3.8, elle est arrivée à une moyenne de 4.8 (le système de notation suisse va de 0 à 6, ndlr). Nous étions habitués a des notes entre 3 – 4, alors qu’elle avait révisé longtemps et durement. Maintenant ses notes sont entre 5 – 6, et elle révise de manière raisonnable. Plus besoin de 3x2h par semaine de cours avec la répétitrice. S’il y a bien une méthode qui marche, c’est celle-ci. M. Frère ainsi que son assistante sont des personnes charmantes et a l’écoute, c’est un réel plaisir. Nous les recommandons !

    La Méthode Tomatis® et les troubles dys

    La Méthode Tomatis® en jouant sur la plasticité des circuits nerveux impliqués dans le décodage et l’analyse des sons, mais également sur ceux de la motricité, de l’équilibre et de la coordination, peut aider les enfants à développer des stratégies de compensation face aux troubles de l’apprentissage et du langage. Ainsi, si elle ne permet pas de les éradiquer, elle amène néanmoins le sujet à les gérer et à les surmonter efficacement.

    Les problèmes d’enfants dys sont parmi les plus fréquents que je traite au centre, à chaque fois, je constate une amélioration, déjà après la première session.

    Julien FRÈRE, Consultant Tomatis®

    Comment repérer les troubles dys ?

    On peut soupçonner un trouble dys lorsque l’on constate que quelque chose ne va pas dans le développement de son enfant : il parle mal, a des difficultés à boutonner son gilet, à lacer ses chaussures, à tenir un crayon et à dessiner. A l’école, l’écriture, la lecture ou le calcul posent problème, il suit difficilement, ses résultats ne sont pas satisfaisants et ses cahiers très mal tenus.
    Mais attention, ces problèmes peuvent aussi n’être que passagers et se résorber naturellement avec le temps. Chez les plus jeunes, il est très difficile de distinguer un trouble dys d’un simple retard des acquisitions, le cheminement de l’apprentissage étant différent pour chaque enfant, les uns apprenant vite, les autres ayant besoin de plus de temps. D’où l’importance de consulter un professionnel – médecin de protection maternelle infantile (PMI), médecin traitant, médecin scolaire ou pédiatre –, qui déterminera s’il y a lieu d’entreprendre une démarche de diagnostic plus poussée.

    Et ensuite ?

    Le plus simple est de prendre rendez-vous au centre Tomatis® Genève pour un premier entretien gratuit, où j’évaluerais la situation. Au besoin, je vous recommanderais à un spécialiste pour une évaluation complémentaire, puis je vous proposerais de faire un bilan audio-psycho-phonologique. Ce bilan est effectué au centre au moyen d’un appareil spécifique appelé TLTS (Tomatis® Listening Test System). Il me permet d’évaluer comment le cortex sensori-moteur réagit  et s’adapte à l’information sonore. À partir de là, je serais à même de vous apporter des informations complémentaires sur le trouble dont souffre votre enfant (ou dont vous souffrez), et je vous proposerais un programme de rééducation adapté.